Zoom technique

Le soudage laser sous atmosphère contrôlée : longue vie à vos composants !

Le soudage laser sous atmosphère contrôlée : longue vie à vos composants !

L’électronique joue un rôle toujours plus important dans de nombreux secteurs exigeants. Elle représente la fabrication de composants fragiles qui doivent être durables. Or, pour les protéger de l’humidité ou des impuretés, le soudage laser sous atmosphère contrôlée s’avère être une solution intéressante. Mais en quoi consiste cette technique ? Et comment est-elle mise en œuvre ? Il est temps de faire le point sur le sujet…

Soudage sous atmosphère contrôlée : définition et applications

Par atmosphère contrôlée, on désigne le fait de faire le vide ou d’emprisonner un gaz sous pression (inférieure à 1 bar) à l’intérieur d’une pièce hermétique. Avec un gaz neutre de type hélium ou azote, il est ainsi possible de chasser toutes les particules ou molécules d’oxygène par exemple qui pourraient être présentes dans l’atmosphère.

Atmosphère « contrôlée », mais pourquoi ?

C’est très simple : cette pratique consiste à assurer le contrôle de la pression du gaz à l’intérieur d’une enceinte durant toute l’opération de fermeture de la pièce. On évite ainsi la pollution due à l’humidité ou à des molécules diverses comme l’oxygène.

Quels types de pièces sont concernés ?

Le soudage sous atmosphère contrôlée est particulièrement indiqué dans la fabrication de dispositifs électroniques :

  • des implants actifs contenant des composants électroniques – pour la soudure dans le secteur médical, par exemple ;
  • des capteurs électroniques immergés et soumis à des environnements agressifs, pour des activités comme l’exploration pétrolière…

Pourquoi avoir recours au soudage sous atmosphère contrôlée ? 

L’étanchéité d’un système électronique ne suffit pas toujours à assurer sa longévité. En effet, les composants électroniques sont particulièrement sensibles et doivent être protégés au maximum des agressions pour avoir une durée de vie optimale.

Si l’azote permet notamment de réduire les tensions de claquage néfastes aux composants, le soudage sous atmosphère contrôlée permet aussi de limiter la condensation et la formation d’humidité résiduelle – qui pourrait dégrader l’électronique présente à l’intérieur d’un implant ou d’un capteur.

Comment appliquer la soudure laser sous atmosphère contrôlée ?

Les pièces sont d’abord placées dans une grande enceinte. En contrôlant la pression au sein de cet espace confiné, la pression des pièces elles-mêmes peut être maîtrisée. L’atmosphère est ainsi contrôlée, avec l’élimination de toute molécule résiduelle, d’oxygène ou autre.

Plusieurs cycles de prévidage et de remplissage de l’enceinte peuvent être nécessaires pour atteindre le résultat attendu. Tout dépend du produit et des besoins exprimés ! Les cycles de fermeture par soudage laser peuvent donc être plus ou moins longs selon les volumes à vider, l’absence de gaz résiduel…

Et chez Laser Rhône Alpes ?

Grâce à un partenariat avec Microtechnic Machines spéciales, société sœur reconnue pour son expertise dans le monde du vide, Laser Rhône Alpes dispose aujourd’hui de deux enceintes automatisées pour la fermeture sous atmosphère contrôlée. L’un de ces équipements est installé en salle blanche afin de permettre le traitement de pièces en environnement propre. Selon les besoins, nous pouvons travailler dans des conditions de production spécifiques à une pièce ou en série, à partir d’un cahier des charges.

En contrôlant l’atmosphère durant le soudage laser de vos pièces et sous-ensembles,  vous pouvez améliorer sensiblement la durabilité de vos produits contenant des composants électroniques. À condition d’avoir du matériel de pointe et un véritable savoir-faire technique, bien sûr !

Vous pensez être à la pointe en termes de soudure laser ? Il est temps de vous évaluer et de tester vos connaissances avec un quiz !

Crédit image : Unsplash – Robert Anasch